La digitalisation des métiers de l’installateur-poseur

La digitalisation des métiers de l’installateur-poseur

Vous posez des fenêtres, volets roulants ou battants, portes de garage, portes d’entrée ou portail, et vous vous demandez commander optimiser une étape clé : la prise des métrés

Vous êtes au bon endroit. Cet article va décrire une partie précise du processus : de la prise du métré au bon de commande fournisseur.


Commençons par décrire le processus classique

  1. Vous vous rendez sur chantier pour démarrer la prise des métrés.
  2. Devant la première baie, vous prenez votre outil de mesure (télémètre laser, ou mètre ruban par exemple), et effectuez une mesure.
  3. Vous inscrivez alors cette mesure sur votre feuille de métré papier (ou sur votre téléphone).
  4. Vous vérifiez le cas de pose, et inscrivez les informations nécessaires que vous connaissez par habitude. Vous pouvez utiliser un guide technique le cas échéant si vous avez un doute.
  5. Vous répétez l’opération afin de prendre toutes les mesures de cette baie, et des autres baies.
  6. Vous rentrez du chantier, et commencez à préparer le bon de commande fournisseur avec les informations relevées sur le chantier

Que peut-on améliorer dans ce processus ?

Plusieurs choses. La première consiste à enlever l’étape 3 purement et simplement.

La deuxième est de faciliter l’étape 4, en digitalisant les documents techniques, permettant de proposer les informations utiles en temps utile.

La troisième est de sécuriser l’étape 4, avec un configurateur technique qui permet de vous poser toutes les questions nécessaires à la pose du produit sélectionné, pour le cas de pose en question.

Et enfin, la quatrième est d’éliminer l’étape 6, parce qu’elle consomme beaucoup de temps, et comporte des risques liés à la re-saisie d’information.


OK c’est intéressant, très intéressant même, mais comment faire alors ?

Imaginez que vous puissiez prendre les mesures avec un télémètre laser, qui, lors de la prise de mesure, va inscrire l’information dans le configurateur technique. Et ce configurateur technique connait le produit que vous souhaitez installer chez votre client, et il va vous guider à travers les étapes essentielles pour vous assurer de ne rien oublier. Une fois de retour au bureau, vous pouvez alors récupérer les informations relevées et les importer dans votre logiciel.

Bon, ça a l’air pas mal, mais avez-vous pensé à la réalité du terrain ?

Oui bien sûr. Et pour preuve, nous avons pris en considération les points clés suivants :

  1. Utilisation doit être simple.
  2. L’appareil de mesure doit tenir dans la main , et doit avoir une autonomie d’au moins 12h.
  3. Doit pouvoir fonctionner sans internet.
  4. Doit pouvoir contenir beaucoup contenu digital et dynamique (images, vidéos, pdf…).
  5. Doit pouvoir se connecter à internet pour exporter et transmettre les informations à vos logiciels.
  6. Doit être compatible avec vos logiciels.

Conclusion

Nous avons donc un concept qui permet d’optimiser la prise du métré pour l’installateur-poseur.

La société Batimetre a été créée pour rendre ce concept vivant, et le mettre à disposition des installateurs-poseurs.

Maxime Burger
2 Comments
  • Julien Pierrevelcin
    Répondre
    Posted at 20 h 12 min, 8 janvier 2020

    Bonne idée Maxime

  • Posted at 11 h 06 min, 22 mars 2021

    Excellent!

    Maintenant à tester sur chantier!

Post a Comment

Comment
Nom
Email
Website